barbecue brochette tomates

Comment faire un barbecue santé ?

Dès les premiers rayons de soleil, les envies de barbecue arrivent. Le barbecue est souvent synonyme de partage, de vacances et de gourmandise. Mais vous vous êtes peut-être déjà interrogé.e sur son impact sur la santé. Je ne vais pas vous apprendre qu’une succession de saucisses dégustées dans du pain blanc et couverte de sauces n’est pas votre meilleure alliée santé. Dans cet article, on s’intéresse plutôt aux effets de la cuisson au barbecue. Je vous donne aussi des idées pour accompagner votre barbecue végétarien afin de profiter sainement des plaisirs estivaux.

Les dangers de la cuisson au barbecue

Le principal problème du barbecue réside dans le fait que les graisses de la viande ou du poisson tombent sur les braises. Il se dégage alors de la fumée. Ces fumées sont plus ou moins riches en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et en benzopyrène, une substance très cancérigène que l’on retrouve notamment dans la fumée de cigarette. Inévitablement, lorsque l’on consomme des aliments cuits de cette façon, on absorbe ces produits toxiques.

Après les émanations de fumée, le deuxième problème du barbecue est la caramélisation. La cuisson au barbecue favorise ce qu’on appelle les réactions de Maillard. Ces réactions chimiques interviennent lors de la cuisson d’un aliment contenant un acide aminé (des protéines).

En présence de sucre, une coloration brune plus ou moins foncée se forme alors. Des arômes spécifiques émanent de l’aliment et lui donnent cette odeur que tout le monde apprécie. Cependant, il faut bien comprendre qu’il y a des glucides dans la plupart des aliments même en petite quantité. Les viandes sont donc également soumises au phénomène de réactions de Maillard.

Les réactions de Maillard peuvent aussi être à l’origine d’une réduction de la qualité nutritionnelle de l’aliment. Par exemple, les protéines peuvent devenir moins digestes. La cuisson au barbecue favorise de plus la survenue de cancers (de l’estomac, du colon, du rectum, du pancréas, mais également de la bouche, de la prostate et du sein) et de maladies cardiovasculaires.

Toutefois, le barbecue n’est pas la seule cuisson qui entraîne une détérioration des aliments. Toutes les cuissons à forte température (c’est à dire supérieure à 110°c) détériorent la qualité des aliments. Ceci est encore plus vrai quand il y a coloration, caramélisation ou que certaines parties de l’aliment sont brunies par la cuisson.

Yoga et naturopathie – Stage de printemps autour du stress

Je m’associe à Clara, professeure de yoga, pour vous proposer un stage sur une thématique très demandée : la gestion du stress. Nous l’aborderons sous différents aspects : depuis sa compréhension physiologique jusqu’aux méthodes de relaxation en passant par l’influence de l’alimentation.

Du vendredi 17 mars (17h) au dimanche 19 mars (16h) à Mens (38)

Un barbecue santé

Malgré ces inconvénients, je reconnais que le barbecue a une saveur inimitable dont il est bien agréable de profiter. C’est pourquoi je vous propose quelques conseils concrets pour réaliser un barbecue sain. Le barbecue végétarien est notamment une bonne option.

Premièrement, il est utile de placer votre grille le plus haut possible au dessus des braises. Ainsi, la concentration de fumées que l’on évoquait au début de l’article est plus faible. Ensuite, évitez la production de flammes, ce qui limitera d’autant les émanations de fumées. Si malgré ces conseils, vos aliments sont noircis, ôtez impérativement les parties brunies.

Vous pouvez également opter pour un barbecue à réservoir d’eau ou à grille verticale. Ces accessoires permettent de limiter la production de fumée lorsque la graisse de la viande ou du poisson tombe sur les braises.

Si vous utilisez du charbon de bois pour votre barbecue, achetez un charbon de bois de qualité. En effet, un matériau impur émet plus de toxines qui se retrouveront dans votre assiette. De même, on confectionne bien souvent des papillotes de poisson pour accompagner les brochettes. Ce n’est pas une très bonne idée d’envelopper les aliments dans du papier aluminium. En effet, l’aluminium est un chélateur de minéraux et notamment du calcium, c’est à dire qu’il empêche le calcium d’être libéré dans l’organisme et de jouer son rôle de minéralisateur.

Atelier d’initiation à la gemmothérapie – Prenez le pouvoir des plantes

La gemmothérapie utilise les parties les plus concentrées des plantes comme les bourgeons. Les solutions ainsi préparées sont donc riches en principes actifs. Cependant, elles restent faciles à utiliser et adaptées à toute la famille. Apprenez à tirer partie de tous leurs bienfaits pendant cet atelier proposé en collaboration avec Catherine, herboriste et docteure en pharmacie.

  • Lundi 24 avril de 19h30 à 21h30, à Grenoble
  • Rémunération au chapeau

Se diriger vers un barbecue végétarien

En préparant un barbecue végétarien, on limite les réactions de Maillard car elles sont favorisées par les protéines. Le temps de cuisson étant plus rapide avec les légumes, les effets des fumées sont également plus faibles. Vous pouvez confectionner des brochettes avec des légumes et du tofu ferme par exemple.

Pensez aussi à préparer des accompagnements gourmands pour limiter le nombre d’aliments cuits sur le barbecue. Le taboulé, la salade niçoise ou la salade de pâtes sont toujours une valeur sûre. Cependant, n’hésitez pas proposer des salades complètes et variées.

Salade aux lentilles corail
Une salade repas vite réalisée tout en respectant un équilibre alimentaire
Préparation : 10 min
Cuisson : 8 min
Ingrédients :
  • 250 g de lentilles corail mises à temper environ 4 heures
  • 250 g de céleri branche
  • 1 oignon rouge ou oignon frais
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 2 c. à café de curry
  • 50 g de salade
Voir la recette
recette saine et gourmande d'une salade repas
Salade de tomates, concombre, melon, feta
Une salade express anti inflammatoire et délicieuse
Préparation : 15 min
Ingrédients :
  • 500 g de tomate
  • 150 g de concombre
  • 0.5 melon
  • 100 g de feta de brebis
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe d’huile de colza
  • 10 g de graines de courge
Voir la recette
alimentation anti inflammatoire

Par les grosses chaleurs, une verrine de légumes rafraîchissante est toujours bien appréciée. Vous pouvez l’accompagner de pancakes pour un apéritif convivial.

Velouté glacé de courgettes
Une recette gourmande minceur idéale pour les chaudes journées d’été
Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min
Ingrédients :
  • 700 g de courgettes
  • 100 g de yaourt de soja ou fromage blanc
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • herbes de Provence
  • 50 g de fromage de chèvre frais
Voir la recette
velouté glacé aliment peu calorique
Velouté glacé aux petits pois et curry
Un velouté très rapide pour les chaudes journées d’été
Préparation : 5 min
Ingrédients :
  • 500 g de petits pois surgelés
  • 350 ml d'eau tiède
  • 2 c. à soupe de purée d’amande
  • sel
  • 15 g d’amande
  • poivre
  • 1 c. à café de curry
Voir la recette
velouté glacé peitis pois
Pancakes aux fanes de carottes
Des pancakes super moelleux et anti-gaspi
Préparation : 20 min
Cuisson : 6 min
Ingrédients :
  • 2 bottes de fanes de carottes
  • 1 oignon
  • 1 c. à soupe d’huile de coco
  • sel
  • 40 g de farine de lupin
  • 20 g de farine de riz
  • 2 oeufs
  • 1/4 sachet de levure
Voir la recette
pancakes salés sans gluten
Blinis à la farine de pois chiches
Des blinis riches en protéines à partager entre amis
Préparation : 5 min
Cuisson : 15 min
Ingrédients :
  • 40 g de farine de pois chiches
  • 60 g de farine de riz
  • 2 oeufs
  • 100 ml de lait végétal
  • 1/2 sachet de levure
  • sel
  • 1 c. à café d’huile de coco
Voir la recette
blinis sans gluten

Même si vous préparez un barbecue végétarien, ce mode de cuisson doit rester exceptionnel pour préserver votre santé. C’est un moment de plaisir et de partage mais il vaudrait ne pas en réaliser plus de trois ou quatre dans l’année, l’idéal est même un seul. Pensez aux accompagnements et à des idées de barbecue végétarien pour vous faire plaisir le plus sainement possible.

Enfin, une petite précision, si besoin en est. La cuisson au barbecue ne rentre bien entendue pas dans le cadre d’une alimentation anti-inflammatoire ou du régime Seignalet car la cuisson s’effectue à plus de 250°C. De ce fait, il y a destruction des vitamines et des minéraux. Au quotidien, il est préférable d’opter pour des cuissons plus douces, à moins de 100°C.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.